Sommaire du journal N°144 - Mars/Avril 2018

Chers lecteurs,
 
Le Gouf – gouffre en gascon – de Capbreton est, on le sait, une curisosité géologique puisqu’il est plus grand que le canyon du Colorado. Long de 270 km, il descend très vite à 1 000 m pour atteindre une profondeur de 4 000 mètres voire 4 600 m au large de la Galice. 
Il a été longtemps une bénédiction pour les navires pris dans une tempête qui se réfugiaient à la surface du Gouf où la profondeur de la mer empêche les déferlantes et assure une eau calme. Il recèle une très riche faune aquatique notamment des espèces de cétacés.
Il récèle aussi, et c’est moins réjouissant, des milliers de tonnes de fûts emplis de déchets radioactifs immergés par la France et d’autres pays européens à la fin des années 1960 et jusqu’en 1983...
Il est aujourd’hui l’objet de toutes les attentions de RTE, le réseau français de transport d’électricité, pour un projet gigantesque d’interconnexion électrique entre la France et l’Espagne, actuellemnt de 2,8 gigawatts – grâce à un tunnel entre Perpignan et Figueras – et qui devrait atteindre les 5 gigawatts à l’horizon 2025. L’accord de financement de 1,75 milliard d’euros entre la France et l’Espagne est bouclé et les travaux devraient commencer en 2022 pour construire une ligne sur 370 km dont 280 km de liaison sous-marine qui partirait du Porge dans le Médoc pour aboutir à Gatika dans le Pays basque espagnol. Le Gouf constitue un «challenge technique» pour reprendre l’expression des dirigeants de RTE sur lequel ils planchent depuis quatre ans (lire page 6).
Le jeu en vaut la chandelle puisque cette interconnexion garantit contre les pics de consommation de part et d’autre des deux pays. Avec un avantage pour la France car l’électricité produite par l’Espagne doit beaucoup à l’éolien, ce qui permet à RTE en cas de pic de consommation de lui éviter de pousser au maximum la production des centrales thermiques françaises.
 
Claude Fouchier

Dernière minute

Côte Sud des Landes

MACS

Capbreton

Soorts-Hossegor

Seignosse

Soustons

Vieux-Boucau

Messanges

Moliets-et-Maâ

Livres

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous