Soustons - N°138 - Mars/Avril 2017

Le Fab Lab prend corps

D’ici la fin mars, l’Etabli devrait enfin avoir son local opérationnel pour lancer de multiples projets à destination de la jeunesse et des entreprises.

Au dernier étage du pôle associatif, les travaux vont bon train. Les équipes des services techniques municipaux et une dizaine de bénévoles s’activent à l’aménagement du local de 200 m² qui devrait accueillir le Fab Lab l’Etabli d’ici la fin mars. Après quatre ans de démarches administratives, de rencontres avec les élus locaux et régionaux, de recherches de financements et de prises de contact avec le monde universitaire et entrepreneurial, Fernand Mainpin, président de l’Université du temps libre Landes Côte Sud, voit son «bébé» prendre corps avec satisfaction.

Sous les toits du pôle associatif, l’Etabli disposera d’un atelier de production (imprimante 3D, machine à découpe laser, machine à découpe vinyle, thermoformeuse, perceuse à colonne, outillage électroportatif basique, puis dans un deuxième temps un petit atelier de sérigraphie), d’un atelier de robotique et d’un atelier d’électronique. Ce matériel sera mis à disposition de toute personne ayant un projet sur le mode du partage d’expériences et de méthodes.

Pour faire comprendre le fonctionnement et le but du Fab Lab, l’Etabli organise depuis plusieurs années des animations à destination des enfants dans le cadre des temps d’activité périscolaire et des adolescents au sein des espaces jeunes. A la Toussaint, des ateliers création de bijoux en 3D et web radio avaient notamment été proposés et avaient remporté un vif succès.

Mais l’ambition du Fab Lab va bien au-delà. «En tant que dispositif d’animation culturelle, sociale et économique, il a un rôle à jouer sur le territoire», affirme Fernand Mainpin. Les collectivités en ont conscience et le projet est soutenu non seulement par la municipalité «qui nous apporte un accompagnement exceptionnel» et la communauté de communes avec laquelle une convention d’objectifs va être signée, mais aussi par la Région et même l’Europe au travers du programme Leader.

Le dispositif est orienté vers deux axes principaux : l’action économique et l’éducation/jeunesse. «Avec nos locaux, nous allons enfin pouvoir commencer le travail avec les entreprises», se réjouit Fernand Mainpin. Une dizaine se sont déjà déclarées intéressées par l’impression d’objet en 3D. Mais l’accompagnement de l’Etabli ira bien au-delà. «Il n’y a pas d’enseignement supérieur sur le territoire de MACS. Nous nous sommes donc rapprochés des pôles universitaires de Bayonne et de Pau pour créer ici un lieu où les entreprises locales puissent être baignées dans cet environnement propice à leur développement.» D’ici juin, trois rencontres entre universités et entreprises seront proposées dans le but d’amorcer des pistes de coopération dans une logique d’innovation, de prototypage et de formation. Car le Fab Lab pourra également devenir un lieu où les universités délocaliseront certains enseignements. Un partenariat avec l’IUT d’Anglet devrait ainsi permettre de proposer sur place des formations aux logiciels professionnels de maintenance industrielle. Les actions seront également dirigées vers les publics en recherche d’emploi avec la mise en place de chantiers d’insertion et de projets en lien avec l’économie sociale et solidaire.

A destination du public jeune, en plus des divers ateliers déjà proposés, l’Etabli sera un point relais des centres de culture scientifique, technique et industrielle que sont Cap Sciences à Bordeaux (Gironde) et Lacq Odyssée à Mourenx (Pyrénées-Atlantiques). Un accompagnement pédagogique sera mis en place, notamment pour développer une approche entrepreneuriale auprès des jeunes.

Pour assurer l’animation et la gestion opérationnelle de l’Etabli, Mathias Alarson (photo ci-contre), ex-animateur du Fab Lab de Cap Sciences, a été embauché le 2 février dernier en tant que Fab manager. Pour l’épauler dans ses missions, il sera prochainement rejoint par deux volontaires du service civique.

 
Photo en haut : Fernand Mainpin se tient sur le seuil du futur local du Fab Lab, en cours d’aménagement. L’aboutissement de quatre ans de travail.
 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 



Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous